Les Archives départementales de l’Ain

Et voilà, cela fait déjà une semaine que le Tour de France est parti, nous arrivons aux étapes alpines avec une étape Oyonnax-Le Grand Bornand qui va nous faire traverser l’Ain et la Haute-Savoie sur environ 150 km.

Au départ d’Oyonnax, j’ouvre l’étape du jour en vous présentant les archives départementales de l’Ain.

J’ai déjà réalisé quelques recherches très isolées sur le site des AD 01 grâce à un collatéral creusois qui n’a pas migré vers la Loire comme son frère mais vers l’Ain.

Pour autant, je ne suis jamais allée en salle de lecture, aussi, tout ce que je vous présente est issu du site internet https://www.archives.ain.fr/

Pour ceux voudraient s’y rendre, la salle de lecture est de nouveau ouverte depuis ce lundi 29 juin avec un protocole à découvrir sur le site.

Lors de la préparation de cet article, je découvre une rubrique qui regroupe des documents en lien avec le vélo tout à fait d’actualité.

Extrait du site des AD 01 – Cliquez sur l’image pour accéder à cette rubrique

La présentation générale du site internet

La création d’un compte – L’indexation en ligne

Il est possible – mais pas obligatoire – de créer un compte. Ce compte vous permet de créer de dossier pour sauvegarder des images dans un classeur et même de l’organiser en dossiers. C’est très utile quand on découvre par hasard un acte qui pourrait aussi concerner ses recherches. Il y a une vidéo avec une démonstration un peu plus bas (Cf. les listes électorales).

Par ailleurs, la création du compte est indispensable pour indexer des actes. L’intérêt et les modalités pour indexer sont expliqués sur cette page (lien en légende de l’image).

Ce que vous trouverez en ligne

Les archives numérisées disponibles sur le site des AD01

Un zoom sur ces archives qu’on ne retrouve pas systématiquement sur les sites des AD.

Les listes électorales

Les AD que je pratique le plus (AD 07, AD 42 et AD 43) n’ont pas mis les listes électorales en ligne (c’est disponible pour les AM de Saint-Etienne) mais c’est le cas pour l’Ain. Je vous présente une vidéo pas à pas, la recherche se fait par commune et par date (attention la période disponible est 1890-1920 pour l’Ain car une partie a disparu). Les années 1921 à 1939 sont numérisées mais disponibles uniquement en salle de lecture.

Une fois que vous êtes sur la liste, c’est une recherche alphabétique, l’avantage c’est que l’ensemble des porteurs du même patronyme se retrouvent à la suite des uns et autres, c’est donc très rapide à exploiter.

Les informations disponibles sont alors : la profession, la date et le lieu de naissance, le domicile et le paragraphe de l’article 14 de la loi du 5 avril 1884, en vertu duquel l’électeur est inscrit. Ce sont des informations très utiles et notamment pour les inscrits au titre des paragraphes 3 (optants pour la nationalité française) et 4 (personnes soumises à l’obligation de résidence comme les ministres des cultes reconnus par l’État et les fonctionnaires publics). (Cf. article reproduit ci-après).

Extrait de la liste électorale de Bellignat de 1890 – Cote 3M060_1890_002

Les archives communales

Des ressources très variées, certaines communes ont passé des partenariats avec les AD01. Je vous recommande en particulier les délibérations des conseils municipaux : la nomination ou révocation d’un garde-champêtre, la prise en charge des frais d’hébergement à l’hospice d’un habitant indigent, le logement de l’instituteur … de nombreux évènements du quotidien pouvant concerner nos ancêtres y sont retracés.

Et notamment un atlas-terrier de 1736-1738 :

Archives communales de Grièges, II 1, plan terrier, (1736-1738)

Vous y trouverez aussi le lien vers le Centre de gestion des communes de l’Ain qui a également des archives en ligne, une idée à creuser pour les autres départements : http://www.archives-communales-ain.fr/

Pour les plus curieux

Une série de documents originaux, de formats et périodes variés …

Ainsi s’achève cette présentation, nécessairement partielle des archives départementales de l’Ain et plus particulièrement de leur site internet qui est remarquable en terme de facilité d’utilisation. Les fonds accessibles en ligne sont très bien mis en valeur et variés.

Que ce soit après l’étape du jour ou une journée aux archives, je vous suggère d’aller vous restaurer et pourquoi pas déguster des quenelles sauce Nantua.

Vous pouvez retrouver l’ensemble des contributions du tour de France des archives et ressources en ligne en cliquant sur ce lien.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s