Défi d’écriture Le Mois Généatech n°1 : une source peu ou pas connue.

Dans le cadre du Mois Geneatech, un défi d’écriture est proposé avec un thème hebdomadaire.

Cette semaine, « présentez une source peu ou pas connue ».

En dehors des actes paroissiaux ou d’état-civil, j’ai utilisé des sources telles que les recensements, les fiches matricules, les tables d’absences et de succession (TAS) ou le cadastre mais c’est ce que j’appellerai des sources semi-connues.

Les convois funéraires

En préparant une vidéo pour la chaîne YouTube de Généatech, je me suis souvenue que j’avais utilisé cette source accessible en ligne pour les archives municipales de Lyon.

Site internet des archives municipales de Lyon

Via la rubrique Aide à la recherche, on trouve une explication sur ce que sont les convois funéraires :

Site internet des archives municipales de Lyon

C’est une ressource très utile pour trouver les décès avant 1970 et les données de l’INSEE. Et par ailleurs, on obtient des informations qu’on ne trouve pas dans les actes de décès : lieu de culte de la cérémonie, lieu des inhumations, taxes perçues ce qui peut donner une idée du milieu social/standing du défunt.

Sur le site des AM Lyon, comme indiqué ci-dessus, il y a une table annuelle numérisée de 1909 jusqu’en 1974 puis les registres à proprement parler.

Les tables sont alphabétiques par l’initiale ou les premières lettres du nom puis chronologiques. Il est donc assez rapide de trouver le nom du défunt que l’on cherche.

Capture partielle de la table de 1934
1745W239 – vue 7/115 – AM Lyon

Une fois que l’on a la date de l’inhumation, on peut rechercher dans le registre chronologique.

Quand on cherche avant 1909 et donc sans table, il faut chercher à partir de la date du décès sur les quelques jours suivants.

Et voilà ce que ça donne pour mon SOSA 26 Jean-Baptiste PEYSSONNEL décédé à Lyon (69) le 3 décembre 1903 et inhumé à La Grand-Croix (42) le 5 décembre 1903. (cliquer sur la légende pour accéder à la page sur le site des AM Lyon)

Il est précisé SC dans la colonne Nature du convoi – culte, je l’interprète comme sans culte, très probablement parce qu’inhumé dans une autre commune et un autre département, la cérémonie religieuse a probablement été célébrée dans la commune où il a été inhumé : La Grand-Croix (42). La taxe réglée de 52 francs semble importante mais est certainement corrélée au transport entre les communes d’environ 45 km.

Maintenant que j’ai repensé à cette source, je vais rechercher tous les convois des décès que je connais ayant eu lieu à Lyon sur la période où cette ressource existe, puis ensuite pour tous ceux susceptibles d’y avoir eu lieu. Et enfin, voir pour les autre communes si cette source existe et est numérisée.

Les autres sources connues que je veux explorer

Je n’ai pas beaucoup utilisé les archives notariées, tout juste deux contrats de mariage qui m’ont permis de confirmer l’hypothèse d’une homonymie.

Je n’ai encore jamais utilisé d’inventaire après décès, il faudrait que j’étudie de plus près cette source pour savoir comment m’y prendre pour les rechercher.

Si cette année, je peux aller dans un service d’archives, j’aimerai creuser les archives judiciaires.

Pour les déclarations de notoriété : acte qui pallie l’absence d’acte de naissance, cela me permettrait de compléter des fratries et/ou de comprendre certains faits. J’en ai plusieurs à rechercher, on en trouve mention dans les actes de mariage.

Et surtout pour mon projet 2021 : des décisions de justice. Suite aux décès successifs d’un père (1881) puis de son fils (1884), il y eu un jugement dans le cadre d’un partage de successions. Comme le père avait deux enfants encore mineurs, ils ont été confiés à des tuteurs, il y a donc le jugement, les décisions de tutelle et les actes de succession à rechercher. Un beau programme qui plus est sur 2 départements différents.

Et tout cela, je sais que ça existe grâce à une simple publication légale dans la presse qui précise la date et le lieu du jugement. Si çà ce n’est pas une sacrée source, imprévisible certes, mais suffisamment riche pour donner des pistes fiables de recherches.

Pour que vous mesuriez l’intérêt de cette publication pour mes recherches, Antoine ROURE père c’est mon SOSA 20, tous les autres ROURE cités sont ses enfants dont mon AGP qui est l’un des enfants mineurs et ses frères et sœurs vivants en 1885.

Annonce légale parue dans le Journal de Tournon du 31 mai 1885
(l’annonce originale était sur 2 colonnes – montage fait pour faciliter la lecture)

Voilà, j’ai du pain sur la planche …. mais aussi encore de très belles découvertes à faire.


2 réflexions sur “Défi d’écriture Le Mois Généatech n°1 : une source peu ou pas connue.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s